Magic' Sarah && Créas

Tout sur Sarah Michelle Gellar notre actrice préférée, et aussi un coin créas!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 articles de 2008

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
benesmg
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 394
Age : 31
Localisation : nantes
Emploi : étudiante
Loisirs : cinema, lecture
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: articles de 2008   Jeu 24 Jan - 11:26

une des premières apparences de Sarah dans la presse due à la promotion de The Air I Breathe qui sort demain dans les cinémas au Etats Unis.
magazine Parade édtion de février 2008, paru le 20 janvier



voici donc le scan de l'article et le photoshoot original éffectué pour le magazine, également, ci dessous, MA traduction que j'ai fait pour mon blog et que je partage avec vous comme toutes les autres... (sarah*96 : celle ci est moins longue lol mais du coup on en apprend moins sur Sarah, donnant donnant)

DansLesPasDe

Sarah Michelle Gellar


Buffy est de retour sur le devant de la scène, cette fois pour un film dramatique : The Air I Breathe. « C’est vraiment sur l’émotion » disait la petite (en taille) actrice récompensée par les Emmy Awards Sarah Michelle Gellar, qui joue une star de la pop entraînée dans le domaine de la mafia avec Forrest Whitaker, Brendan Fraser, Andy Garcia, Julie Delpy et Kevin Bacon.

« J’ai vu un des derniers montages » disait Sarah « et ma première réaction est difficile à exprimer ou à être objective. Mais, oh, quel casting ! »

Sarah est entrée dans le show-business à l’âge de 4 ans, après qu’un agent l’ai approchée dans un restaurant et l’engage pour le casting d’un téléfilm. En 1993, elle jouait la fille de Susan Lucci, la sans scrupule Kendall Hart, dans All My Children et après deux ans gagnait son premier Emmy.

« Cette série est l’une des meilleure expériences de ma vie » disait Sarah. Ceci malgré les rumeurs de quelques accrochages avec Susan Lucci sur le tournage.

J’ai demandé si Sarah se considérait comme une diva pleine de demandes particulières. « Pas du tout » a-t-elle répondu « je suis du genre à travailler en équipe ».

Encore très jeune, Sarah étudia les arts martiaux, la boxe et la gymnastique ce qui lui fut très utile quand elle commença à combattre les vampires pour son rôle de super héro adolescente dans Buffy contre les Vampires en 1997. La série fantastique culte a tourné pendant six ans et a value à Gellar de nombreuses nominations aux Golden Globe et plusieurs awards. Qu’est-ce qui arrive vraiment à la fin de Buffy et de son spin off Angel ? Est-ce que Sarah les a juste rangés dans les affaires classées ?

« Non, je ne pense pas que vous pouvez tourner le dos à quoi que ce soit, » répondit Sarah « j’étais simplement physiquement incapable de poursuivre le rôle » pour cause de nouveaux projets qu’on lui offrait au moment. Les fans avaient leur espoir d’un futur film tiré de Buffy, mais il a été anéanti quand Sarah a insisté vouloir lire le script avant de ne lancer quoi que ce soit.

Pendant ce temps elle continuait de se tailler une carrière avec les succès de Souviens toi l’été dernier, Sexe intention, Scream 2, Scooby Doo et The Grudge.

L’actrice qui a eut 30 ans en avril dernier, réfléchissant disait « Ce fut une année traumatisante ». Mais aujourd’hui Sarah est plus optimiste. « Je pense que 30 c’est vraiment, vraiment jeune, mais j’ai accomplies un petit nombre de choses ».

Donc quelle suite pour la jeune icône de télévision ? Quel est son rêve ? Sarah disait, tout en pensant à certains anciens projets de Broadway auxquels elle a participés. « Broadway est vraiment mon premier vœux ».


Le petit mot de Brady


J’ai demandé à Sarah de me mettre les idées aux claires concernant son nom de famille. Elle reste « Gellar » professionnellement mais « Prinze » dans la vie privée après 5 ans de mariage avec l’acteur Freddie prinze Jr., avec lequel elle a aussi travaillé pour certains films. «Mes amis m’appelle Prinze » m’a-t-elle dit, « mais je répondrais à n’importe quoi. Des fois certaines personnes me confondent avec Sarah Jessica Parker, et je réponds à ça aussi. » Gellar/Prinze à cependant coupé court à certaines rumeurs de presse à son sujet : quand je lui ai demandé si elle était vraiment une amie proche de Britney Spears, Sarah a rigolé. « No » m’a dit l’actrice. « Nous ne nous sommes rencontrés que quelques fois. »

_________________
modelsarah - benesmg

mes compliments à sassy-mitchie pour mon kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://modelsarah.blogs.allocine.fr/
benesmg
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 394
Age : 31
Localisation : nantes
Emploi : étudiante
Loisirs : cinema, lecture
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: articles de 2008   Lun 25 Fév - 20:08

grande interview de Sarah dans le h magazine (spécialement tiré pour Los Angeles) traduit par moi même avec les scans



Après une période relative de silence passé en compagnie de son mari de six ans, Freddie Prinze Jr., Sarah Michelle Gellar est revenue dans la lumière avec la sortie de trois nouveaux films pour ce monde impatient et désireux, The Air I Breathe, Possession, et Suburban Girl. Elle est tout simplement comme vous l’imaginez, une beauté qui attire l’œil quand vous l’apercevez dans la rue et une vétérante sage du monde de l’audiovisuelle, ayant commencé sa carrière au jeune âge de quatre ans après qu’un chercheur de talents l’ai repérée dans un restaurant de New York et l’ai introduite dans le monde de la publicité télévisuelle. A partir de là, Gellar est allé gagner un Emmy pour son travail sur All My Children et a dominé le monde de la télévision avec la série culte, Buffy the Vampire Slayer. Lors d’un déplacement temporaire de sa maison principal de New York City et prenant refuge de l’une des rares pluies torrentielles de L.A., Sarah s’est arrêtée au magazine h pour nous éclairer sur ces derniers projets.

Récemment, et pour la toute première fois, Sarah accepta de poser pour la une de Maxim pour leur édition de décembre, clamant le titre de « Woman of the Year » (femme de l’année) et livrant avec enthousiasme plusieurs secrets juteux. Je me suis demandé si c’était dur de ne pas laisser toute cette attention vous monter à la tête, ayant été élue l’une des femmes les plus sexy de la planète depuis neuf ans. Elle rit immédiatement et réfléchissa, « C’est une question à laquelle il est difficile de répondre. Vous savez, j’ai presque le regard d’une autre personne sur ce sujet. Je me souviens avoir été dans un stand de presse à l’aéroport récemment à acheter des bonbons lors de la parution du magazine Maxim. Les gens étaient à regarder la couverture et moi je me trouvais là, sans aucun maquillage et l’homme qui était à côté secouait la tête l’air de dire « Non, ce n’est pas elle. » I ressemble plus à cette Sarah qu’à l’autre. Il est facile de séparer les deux. Je veux dire, je ne vais pas au supermarché habillée comme ça… avec toute une équipe pour mon maquillage et mes cheveux… même si ça pourrait être amusant si je tentais un de ces jours. Ce serait apprécié par certains et certainement critiqué par les autres. »

Et Sarah n’est pas étrangère au regard du public sur elle. Elle est constamment abordée et photographiée. Dans son film le plus récent, The Air I Breathe, qui est actuellement dans les salles, Sarah joue une pop star essayant de gérer ces pressions dues à la célébrité, les fans fous furieux et les paparazzi à chaque coins de rues, le fait d’être suivi pas à pas d’une apparence à l’autre, l’étalement de tout et n’importe de quoi dans la presse. Certains pourraient se demander si c’est un stress auquel Sarah est également concerné, « Je peux encore vivre une vie assez tranquille. Je pense toujours qu’il y a une part qui est mon métier et l’autre qui est ma vie, donc ce n’est pas trop mal. J’aime ce que je fais, donc quand vient le temps de parler de quelque chose sur lequel vous avez travaillé ou d’un film dont vous êtes fière, c’est sympathique de pouvoir partager ces expériences. Il y a toujours des choses qui sont dures, et surtout des parties de votre vie que vous souhaitez garder priver, mais en même temps j’ai eu la chance jusqu’ici d’avoir été respectée pour la majorité des cas. »



En particulier dans une scène déchirante du film, le personnage de Sarah est en plein milieu d’un craquage émotionnel alors qu’elle est entourée par une masse de fans et de flash pour lesquels il semble n’y avoir aucune échappatoire. Est-ce que Sarah s’est jamais sentie aussi bouleversée ? « Absolument, de nombreuses fois. Même si vous savez que vous n’êtes pas véritablement en danger, cela peut être dure de prendre sur soi et de ne pas être affecté. »

Le film regroupe ensemble les histoires de personnes de tous horizons cherchant leur voie dans ce monde étrange. Le casting comprend Forrest Whitaker, Andy Garcia, Kevin Beacon, Emile Hirsch, Julie Delpy et Brendan Fraser. Etonnement, le film fut co-écrit et dirigé par un réalisateur réalisant son premier film, Jieho Lee. Comment, je me demande, a fait un réalisateur débutant pour rassembler un tel casting, « C’est amusant, il avait un très beau script et une vision très, très spécifique. Vous savez cela parlait à sa vision des choses le fait qu’il ait quatre acteurs de l’académie, Kevin, Forrest, Andy et Julie. Je pense que nous avons tous vu quelque chose en lui que vous chercher chez tous les réalisateurs, une vision très claire du projet. Il était très confiant. Il savait exactement comment il voulait le tourner et ce qu’il voulait essayer de dire, et j’ai rencontré des gens, des réalisateurs, qui n’ont pas autant de vues spécifiques. Et je pense que c’est sa passion qui a poussé tout le monde à vouloir en faire partie. »

Ce la peut paraître étrange pour certains de voir Sarah dans un rôle dramatique qui ne comprend pas un fantôme asiatique, un vampire en colère ou une autre sorte d’évènement surnaturel, mais comme le dit Sarah, il y a des raisons pour expliquer qu’elle soit surtout connue pour des rôles de films ou de série noires, « Je ne me fixe pas intentionnellement dans un genre particulier, mais c’est un dur choix et vous devez trouver des rôles qui vous apporte un challenge et qui sont intéressants. Pour moi, l’expérience et le challenge sont plus importants que le box office ou le nombre d’écran sur lesquels sort le film. Je ne suis juste pas le genre de fille à être satisfaite d’être la petite amie dans une film, ou peut être si c’est un gros blockbuster. Ce n’est pas pour ça que je fais ce que je fais. Il y a certains genres ou les femmes ont la chance de pouvoir être tête d’affiche, et il se trouve que l’horreur est l’un d’eux. Ce qui est marrant, c’est que j’ai fais beaucoup d’autres types de films que ceux là, c’est juste qu’ils sont ceux qui ont eut les plus grosses sorties. Ceci dit, j’aime les challenges. J’aime qu’ils mettent en scènes des femmes. Mais j’espère que les gens réaliseront qu’il n’y a pas besoin d’un genre spécifique et que les femmes peuvent être tête d’affiche pour différents types de films. »

Etant amatrice du genre, certain pourrait se demander quel film d’horreur en particulier Sarah préfère-t-elle ? « The Grudge », Sarah éclate de rire. « Honnêtement mon préféré est probablement (et beaucoup de gens ne le considèreront pas comme un film d’horreur) Fatal Attraction (les liaisons fatales). Ceci pour moi est véritablement de l’horreur et de la terreur. J’aime aussi tous ceux de la vieille école comme The Exorcist (l’exorciste). »



Un autre film récent dans lequel Sarah s’est aventuré au-delà du genre de l’horreur fut celui de Richard Kelly : Southland Tales, où elle crève l’écran dans le rôle d’une star du porno. Le film était désigné comme une vision très stylisée du futur proche vue par le cerveau derrière Donnie Darko, mais à reçu un accueil très froid par le public de Cannes, où il avait été présenté pour la première fois, et par de nombreuses critiques ensuite. Est-ce que ce fut une grande déception pour Sarah ? « Bien sûr, je veux dire, vous choisissez de faire quelques choses parce que vous aimez l’expérience que ça vous apporte et les gens, et honnêtement, je suis plus déçue pour Richard que pour qui que ce soit d’autre parce que ça vraiment été un coup dur. Je pense que le film est drôle et je suis vraiment contente de mon jeu, et toutes les personnes que je connais qui sont allé le voir ont passé un bon moment. Je pense que des fois les gens ont tellement d’attentes que ça ne peut que vous conduire à l’échec. Cannes était vraiment le mauvais endroit pour une première. Ce n’est vraiment pas le public pour lequel le film a été fait, et il ne pouvait pas non plus comprendre les ramifications politiques que Richard développait parce que c’est vraiment de l’Amérique. Cependant, à la fin vous travaillez sur un film parce que vous l’aimez. »

Mais, depuis un long moment maintenant, il semble que Sarah ait cherché une récompense plus significative et enrichissante. Elle passe une grande partie de son temps à travailler et promouvoir plusieurs œuvres de charités, « Cela a commencé simplement en supplications de ma part pour aider qui en avait besoin où que ce soit. Les enfants ont toujours été dans mon cœur et the Starlight Foundation et The Make-A-Wish Foundation ont toujours été extraordinaires. Quand je tournais Buffy, l’équipe était vraiment très sympathique. On laissait toujours des enfants dire ‘Action !’ et ‘Cut !’ et ça a vraiment contribué à renforcer les liens sur le tournage. »

Mais ce n’était que le début de l’investissement de Sarah dans les œuvres caritatives, « Cancer Care est arrivé parce que j’ai beaucoup de femmes dans mon entourage qui ont malheureusement été touchées par le cancer du sein. Le travail sur le droit des animaux je le fait tout simplement parce que j’aime les animaux. Ensuite CARE s’est véritablement imposé parce que je voulais prendre un peu de temps pour moi l’année dernière, mais en même temps avoir quelque chose que je pourrai faire tous les jours, quelque chose auquel je puisse apporter mon aide. J’ai rencontré plusieurs associations mais les gens de CARE, ce pourquoi ils se battent, et bien, ça m’allait tout à fait. C’est une organisation humanitaire qui se bat contre la pauvreté. »

Depuis, Sarah est très impliquée dans l’association, « Je suis allée à DC plus tôt dans l’année pour parler à mon Sénateur des projets de CARE, et j’ai aidé à mettre en place certains évènements. J’ai contacté des maisons de la mode et des créateurs bijoutiers pour nous aider à créer des bijoux et des vêtements pour récolter des fonds. Cela a été vraiment super, je vais même en Afrique à la fin du mois prochain. Quand nous voyageons nous occupons d’une région en particulier et de tous les différents programmes la concernant. Mais nos préoccupations principales sont de procurer de l’eau potable, redonner du pouvoir aux femmes, et stopper les génocides et les viols. Il y a tant de choses qui doivent être faites un peu partout. »



Et c’est le fuit de tous ces efforts qui boostent Sarah : « Cela change votre vie. Au début de mon implication dans l’association j’ai une crise de panique. Comme, est-ce que je peux faire ça ? Est-ce que je suis qualifiée ? Suis-je la bonne personne pour parler à ces femmes, pour parler à ces hommes, à ces enfants ? Est-ce que je pourrais supporter ce que je verrai ? Mais ensuite vous réaliser que c’est le plus beau cadeau que vous n’aurez jamais, c’est impressionnant de voir les changement qu’un peut de confiance peuvent faire. Je pense que c’est ce dont nous avons tous besoin, quelqu’un qui croit en nous. C’est comme ça qu’on triomphe dans la vie. Et j’ai eu la chance de toujours avoir été entourée de personnes qui pensaient que je pouvais accomplir mes objectifs. C’est comme ça que j’ai réussit à le faire. Si je peux donné un petit bout de cette confiance un peu partout dans le monde alors c’est la plus belle récompense. C’est mieux que le meilleurs box office de tout les temps. »

Et c’est avec ces idées que Sarah trace son chemin. En ce qui concerne ses futurs projets, tout paraît être en suspend pour le moment, « Avec la grève en ce moment, ça été un peu dure de prendre cette décision. Les choses que vous voulez vraiment faire ne ce font pas pour le moment, ce qui est très frustrant. Mais ce qui me fait le plus de mal ce sont toutes les personnes sans emploi à cet instant. Chaque électricien, preneur de son et créateur de costumes… même les restaurants prêt des studios glissent la clefs sous la porte parce qu’ils ne peuvent pas survivre. »

Mais heureusement pour elle, il semble que Sarah a pu continuer de faire ce qui est vraiment important pour elle, que ce soit travailler sur des films qui la passionnent ou aider les œuvres de charités qu’elle soutient. Etant entrée tout juste dans la trentaine, elle offre cette leçon de sagesse : trouver le bonheur et le droit chemin au fur et à mesure que vous vieillissez, « Je pense que nous sommes malheureusement trop obsédé par l’âge, c’est comme quand vous atteigniez les 16 ans, vous pensez que votre vie va être transformer d’un coup de baguette magique. Je ne pense pas que pendant une nuit tout s’éclaircisse au grand jour et qu’on vous livre tous les secrets. Je pense qu’à chaque étape qui passe, vous apprenez plus sur vous-même et vous découvrez au fur et à mesure ce que vous voulez du monde ou ce que le monde attend de vous et comment faire que tout cela fonctionne bien ensemble. » Et pour le moment, il semblerait que Sarah ait trouvé une harmonie entre elle et le monde qui l’entoure.

_________________
modelsarah - benesmg

mes compliments à sassy-mitchie pour mon kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://modelsarah.blogs.allocine.fr/
LOLIPOP
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 728
Age : 21
Localisation : sunnydale
Loisirs : internet, jeux, sports
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Re: articles de 2008   Lun 25 Fév - 21:16

lol!!!!Mais c'est deja suer bien!!!lol!!!
En plus,TA traduction?!!!Whaou!!Tu t'es donnée tous ce mal pour nous?!!Merci beaucoup beaucoup beaucoup!!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sarah-michelle-fan.actifforum.com
benesmg
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 394
Age : 31
Localisation : nantes
Emploi : étudiante
Loisirs : cinema, lecture
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: articles de 2008   Lun 10 Mar - 20:20

et de 3 couvertures pour notre sarah en pas 2 mois... cette fois il s'agit du Gotham magazine édition mars 2008 avec encore un photoshoot réalisé exprès pour l'occasion donc une interview et de nouvelles photos... la classe moi je dis



Qu’est-ce qui donne à une actrice le pouvoir de rester ? Demander à la native de New York Sarah Michelle Gellar, dont le style intelligent et personnel ainsi que la grâce naturelle s’ajoutent à la fabuleuse allure de cette femme sans aucuns excès.
Alors que beaucoup de starlettes rayonnent un temps pour ne faner presque aussitôt, Gellar nous prouve qu’elle serait plutôt un arbre qui persiste. Ses racines, professionnelles comme personnelles, sont fortes, et ces branches prennent des chemins de plus en plus aventureux à chaque saison.
Ce printemps, Gellar, mariés depuis 5 ans à l’acteur Freddie Prinze Jr., aura 31 ans. Sa carrière augmente toujours de manière constante au fil des années (Gellar était, si vous vous rappeler, une enfant star dans Off Broadway, dans des publicités pour Burger King, dans un soap pour adolescents, et dans All My Children). La majorité de ses fans la connaisse pour ses 6 années dans Buffy the Vampire Slayer, où elle jouait le magnifique rôle titre – une jeune fille qui, selon les propres mots de Gellar, « n’était pas la plus belle fille du lycée, ou la plus populaire, ou la plus intelligente, mais elle faisait avec ce qu’elle avait et l’a transformé en tellement plus. »
Son passage au grand écran paraît avoir été effectué d’une main de chef : avec des rôles dans Cruel Intentions, I Know What You Did Last Summer, and The Grudge ont fait d’elle une véritable (et bankable) actrice de cinéma. Elle était récemment à l’affiche de The Air I Breathe aux côtés de Forrest Whitaker et Kevin Bacon, et bientôt elle sera près de Lee Pace pour Possession, un drame qui en a plus demandé à la Gellar actrice que jamais.



Qu’est-ce qui vous a attiré vers Possession ?
Et bien, je suis dans une période de ma vie où j’aime faire des choses différentes.

Qu’est-ce que vous entendez par « différentes » ?
Des choses que je n’ai jamais faites, des challenges auxquels je ne me suis jamais confrontés. Avec Possession en particulier, j’ai aimé l’idée du huit clos. C’est comme pour une pièce de théâtre : il n’y a vraiment que quatre personnages, et tous se passe quasiment en un seul lieu. J’ai aimé l’idée de se mettre dans la tête de ces personnages et d’en faire quelques choses d’intéressants même si au départ vous ne partez de presque rien. Ensuiste quand Lee Pace est arrivé – et c’était avant Pushing Daisies (série télévisée sur abc non diffusée en France), et avant qu’il ne devienne la grande star qu’il est aujourd’hui – j’ai pensé, la seule chose qui fera que ça marche c’est nous deux.

Vous avez grandi à New York. En quoi la ville est différente aujourd’hui de celle que vous avez connue petite ?
En tant qu’enfant on est surprotégé. Maintenant j’explore tous les différents quartiers de la ville. Il y a également le fait que quand vous grandissez ici vous pensez alors qu’il y a des musés partout. Je pensais que dans toutes les grandes villes il y avait un Musé d’Histoires Naturelles ou un Met (Metropolitan Museum, équivalent New Yorkais du Louvre) ou bien un Opéra. Je profite de tout, et notamment parce que partie pendant un temps. Et j’apprécie particulièrement de ne plus être bloquée dans ma voiture dans les bouchons.

Est-ce que vous prenez le métro ?
Tout le temps.

Est-ce que les gens vous reconnaissent ?
Quelques fois. Le truc avec les gens de New York c’est qu’ils ont vraiment une destination à atteindre. « Qu’est-ce que vous lisez ? » - j’ettends ça beaucoup. Mais les gens ont autre chose à faire. Ils ne sont pas si intéressés que ça à ma petite personne.



Parlez-nous de votre goût pour la mode.
Et bien, il n’y a pas de meilleur endroit pour faire du shopping que New York. Il y a tellement de styles différents et personnels ici. Vous n’êtes pas aussitôt jugé sur votre style, votre paraître. Vous ne pouvez pas cataloguer les autres automatiquement. Et les gens s’habillent ici – c’est une des choses que mon mari a remarqué. Vous savez, les hommes n’ont pas beaucoup de choix, de possibilités, pour s’habiller. Et pourtant certains hommes aiment ça !

Et ils sont tellement mignons quand ils le font.
Ils sont sensationnels ! Mon mari aime porter des chemises à col boutonnés et des boutons de manchettes et avoir la possibilité de sortir dîner - vraiment la grande expérience au restaurant – et non pas manger sur le pouce.

Comment décririez-vous votre style personnel ?
Il est en évolution.

De quelle mesure ?
C’est un peu cliché, mais quand les femmes arrivent à 30 ans elles se trouvent. Vous être plus à l’aise dans votre peau. Hier soir chez Letterman je portais cette robe près du corps signée Herve Leger. Deux ans plus tôt, trois ans auparavant ? Je ne l’aurais jamais mise.

Parce que ?
Oh, c’est trop serré, c’est trop long, vous savez ? Maintenant j’aime prendre des risques. Je n’ai plus aussi peur d’essayer des choses. Je n’ai plus aussi peur de me planter. Dans ma branche il y a tellement de pression sur votre look. Des fois j’ai l’impression d’être plus jugée sur ma tenue sur le tapis rouge plutôt que sur mon jeu d’actrice.

Vous l’êtes peut-être ?
Et c’est effrayant. Parce que ce n’est pas pour ça que je suis actrice. Ceci dit, j’aime la mode. J’aime être habillée, créer un look. J’aime changer souvent – aujourd’hui c’était amusant (pour la séance photo de Gotham) parce que c’était un peu le glamour des années 1940 mais avec les coupes tailles basses. J’aime prendre quelque chose de classique et le moderniser. Je pourrait parler de mode toute la journée durant – j’aime ça !

Nous avons entendu dire que vous étiez très chaussures. Combien de paires avez-vous ?
Oh, mon dieu. Nous dirons juste que quand les gens regardent dans mon placard, j’ai le droit au regard qui vous donne honte. J’aime les chaussures. Et j’ai un challenge de hauteur. J’ai besoin de talons.

Est-ce que vous travailler avec un styliste ?
C’est dur (de faire une garde robe) à cause de mon style de vie très occupée, donc j’ai vraiment le besoin de m’entourer d’une styliste, Tara Swennen. Elle est super. Ce que j’aime chez Tara c’est qu’elle n’est pas effrayée par mes idées.

Est-ce que vous travaillez avec des gens qui sont apeurés par vos idées ?
Quelques fois mon manager a un peu peur ! Mais elle est avec moi depuis mes 12 ans alors.



Comment se fait-il que votre mère ne soit jamais devenue votre manager ?
Ma mère a toujours été la personne ayant le plus d’influence dans ma vie. Les gens lui demande toujours, « Comment est-ce que vous avez pu lâcher prise ? ». Mais ça c’est fait tout seul. C’est arrivé à un point où elle a dit, « il est temps pour toi de prendre tes propres décisions, il est temps pour toi de faire face seule ». Il était important pour elle de m’apprendre à être adulte. Elle pensait que c’était plus son job que de me surveiller continuellement.

Est-ce que vous pensez à devenir mère ?
Je ne peux pas ne pas y penser – to les jours quelqu’un me pose la question. Quelques fois j’ai l’impression de faire quelque chose de mal. Mais quand ce sera le temps, on le fera. J’ai tout juste 30 ans. J’ai envie de voyager. Je veux participer à des œuvres humanitaires. J’apprends à avoir plus confiance en moi, et je réalise que je peux faire certaines choses. Et quand nous aurons des enfants, mon mari et moi nous aurons de bonnes bases parce que nous aurons laisser le temps à notre relation de grandir.

Est-ce que le mariage est différent de ce que vous pensiez ?
J’essaye de tout faire l’esprit ouvert, mais c’est bien plus que ce que je croyais que ça allait être. La relation de partenaire grandit à différents niveaux. Pendant toute ma vie ça n’avait été que ma mère et moi, nous deux contres le reste du monde ; donc laisser quelqu’un d’autre entrer et avoir un autre membre était dur pour moi. Aujourd’hui il est mon partenaire, mon meilleur ami et mon mari.

Vous avez traversé les épreuves de manière posée et imperturbable. Quelle est votre bataille au jour d’aujourd’hui ?
Et bien, dans ce genre de carrière vous pouvez être en haut à un moment et en bas l’instant d’après, et ça c’est toujours dans un coin de ma tête. Est-ce que je peux évoluer et faire le métier que je veux ? Est-ce que je consacre suffisamment de temps et d’attention à ma vie personnelle ? Mais c’est vraiment un voyage formidable, travailler avec les acteurs que j’admire. Je me sens vraiment bénie d’avoir toutes ces opportunités.

_________________
modelsarah - benesmg

mes compliments à sassy-mitchie pour mon kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://modelsarah.blogs.allocine.fr/
benesmg
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 394
Age : 31
Localisation : nantes
Emploi : étudiante
Loisirs : cinema, lecture
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: articles de 2008   Ven 28 Mar - 20:33

tout premier article consacré au voyage de sarah en tanzanie pour CARE... elle s'implique vraiment !



traduction de la petite phrase : "Ils me laissent aussi voir l'envers du décor, c'est-à-dire où l'argent va" Sarah Michelle Gellar ambassadrice pour CARE (Tanzanie, 4 mars)

_________________
modelsarah - benesmg

mes compliments à sassy-mitchie pour mon kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://modelsarah.blogs.allocine.fr/
benesmg
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 394
Age : 31
Localisation : nantes
Emploi : étudiante
Loisirs : cinema, lecture
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: articles de 2008   Jeu 3 Juil - 13:35

Et encore un article pour sarah cette année et en édition spéciale s'il vous plaît
Entertainment Weekly fête sa 1000ème édition et pour ça classe les 1000 meilleurs films, séries TV, livres, albums, jeux vidéos... de ces dernières 25 années
et très bonne nouvelle Buffy contre les vampires est classée 10ème dans le top 100 des séries télévisées ce qui vaut à Sarah une place sur la couverture de ce numéro exceptionnel (photo promo de buffy saison 1)

mais il y a mieux encore : sarah a été sélectionnée parmi les célébrités pour répondre à un top 10 original: les 10 rôles masculins qu'elle aurait aimé interprêter
et en gros bonus un nouveau photoshoot

Il n'y a pas à dire des évènements comme ceux là on en redemande toujours !
traduction par moi-même :

Mon Top 10
Sarah Michelle Gellar
Les rôles masculins que
j’aimerai jouer

1. Ricky Stratton Silver Spoons (1982-87) : Il avait l’habitude de conduire ce petit train autour de son immense maison. Je voulais ce train quand j’étais petite.
2. Sonny Crockett Miami Vice (1984-89) : Je voulais également avoir pour animal de compagnie un alligator.
3. Alex P. Keaton Family Ties (1982-89)
4. Thomas Sullivan Magnum Magnum, P.I. (1980-88) : Juste parce que c’est Tom Selleck. Je jouerai n’importe quoi et être Tom Selleck.
5. Dexter Morgan Dexter (2006-aujourd’hui)
6. Hank Moody Californication (2007-aujourd’hui) : Si j’étais un homme, je voudrais pouvoir avoir de conquêtes que David Duchovny en possède.
7. J.R. Ewing Dallas (1978-91)
8. Eric Cartman South Park (1997-aujourd’hui) : Nul n’a de meilleures répliques à la télévison que Cartman. Personne.
9. Gunther Friends (1994-2004) : J’aime juste son histoire : il y a cet acteur, James Michael Tyler, qui n’était qu’à l’arrière plan, et tout le monde l’aimait, et ils l’ont gardé tout le long.
10. Samantha Jones Sex and the City (1998-2004) : Elle est le mélange des deux genres.

_________________
modelsarah - benesmg

mes compliments à sassy-mitchie pour mon kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://modelsarah.blogs.allocine.fr/
sassy-mitchie
Love Forum
Love Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 407
Age : 28
Localisation : lyon
Emploi : lycéenne
Loisirs : equitation,buffy,123...
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: articles de 2008   Jeu 3 Juil - 19:11

merci bcp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benesmg
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 394
Age : 31
Localisation : nantes
Emploi : étudiante
Loisirs : cinema, lecture
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: articles de 2008   Dim 20 Juil - 16:04

on n'avait pour le moment eu que très peu d'information sur le séjour de sarah en tanzanie pour l'association dont elle est l'ambassadrice : CARE
mais voilà que viennent de sortir de nouveaux scans, du magazine InStyle daté de mai 2008
les voici donc avec ma traduction de l'article
bonne lecture



sarah michelle gellar
Aime CARE (se préoccuper des autres)
[jeu de mot en anglais entre le verbe to care et le nom de l’association CARE] ndlr benesmg

La star s’est rendu dans l’est de l’Afrique pour voir comment l’aide humanitaire aide les femmes des villages à monter leur petit business leur donnant accès à un futur meilleur.

DONNER LE POUVOIR AU FEMMES
Briser tous les murs
Sarah Michelle Gellar a eu son lot de démons dans ces projets à suspense telle que la série culte Buffy Contre les Vampires et le récent Possession. Mais ce sont les vrais problèmes du monde – pauvreté, l’inégalité de l’accès aux soins et le manque d’éducation – qui l’ont gardée éveillée la nuit pendant son voyage en Tanzanie en mars dernier. « Je suis restée debout toute la nuit pour rencontre ces femmes, et je me levais à 5 heures tous les matins » dit Gellar, 31 ans, qui a passé 5 jours à plein régime pour visiter des villages isolés, jusqu’à Bunju et Gombani, en tant qu’ambassadrice de CARE. L’unité d’Atlanta de l’association, qui lutte contre la pauvreté à l’échelle mondial depuis 1945, a permis à Gellar un regard direct sur comment les petits business des femmes vendant des tas de choses des sacs à main et vêtements ou jus de fruits frais aident les villages à mieux se développer. « Le travail n’est pas fini quand nous partons » dit Gelar « il s’agit de donner la force et les outils nécessaires aux gens pour continuer à vivre bien par eux même » propos recueillis par Kwala Mandel

Légende photos :
« Une tribu Masai nous a tous habillés » dit Gellar, portant un costume traditionnel confectionné par les femmes du village de Bunju qu’elle a rencontrées. « Ce fut un extrême honneur. »

La communauté garde toutes les recettes dans une même boîte celée, sur laquelle est gravée kaza roho (grandeur d’âme). L’argent est ensuite utilisé en tant que petit prêt, principalement pour l’éducation ou les soins médicaux, qui sont rapidement rendus. « Personne ne garde rien pour son usage personnel. » dit Gellar.

« Les femmes que j’ai rencontrée en Tanzanie m’ont dit avoir été timide et placé au second-plan. Aujourd’hui elles ont l’impression de pouvoir tout réaliser. C’est impressionnant. »

Comment aidez
DONS D’ARGENT
C’est très facile de faire un don en ligne sur le site care.org. « La chose la plus simple, bien évidemment, est toujours l’argent » dit Gellar. « Pour mon anniversaire, j’ai demandé à mes amis de faire des dons à CARE en mon nom. Cela m’a rendu tellement heureuse. »

ACHETEZ CE COLLIER
Fabriqué à la main au Uganda par des femmes qui ont été obligées de fuit leur foyer après des années de violence et de conflits, les perles sont faites à partir de pages de magazines recyclées et permet aux femmes de gagner de quoi subvenir aux besoins de leur famille. Au moins $2 à chaque vente sont reversés à CARE ($10 ; care.org/necklace).

Le saviez vous ?
• CARE (Coopérative pour l’Assistance et le Soulagement (Relief) Partout dans le monde (Everywhere)) c’est 12 000 personnes travaillant dans 66 pays.
• En Tanzanie, où plus d’un tiers des femmes sont illettrées, l’éducation est l’objectif numéro 1 dans l’aide humanitaire.
• Le gain de petites recettes en groupe et les prêts/remboursements on permi à de nombreuses mères de mettre en place leur petit business.
• L’école primaire est gratuite dans ces régions, mais CARE aide les familles pour les livres et les uniformes.

_________________
modelsarah - benesmg

mes compliments à sassy-mitchie pour mon kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://modelsarah.blogs.allocine.fr/
sassy-mitchie
Love Forum
Love Forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 407
Age : 28
Localisation : lyon
Emploi : lycéenne
Loisirs : equitation,buffy,123...
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: articles de 2008   Dim 20 Juil - 18:01

merci bcp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lodie14
NEW
NEW
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14
Age : 24
Localisation : lisieux
Emploi : je suis étudiante
Loisirs : shopping,mes amis,buffy contre les vampires
Date d'inscription : 21/07/2008

MessageSujet: Re: articles de 2008   Lun 21 Juil - 2:20

merci beaucoup pour ces articles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geo59200
Passant
Passant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 236
Age : 26
Localisation : tourcoing
Emploi : colegien
Loisirs : sortir et savoir les news sur sassy,ordi
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: articles de 2008   Mer 23 Juil - 20:52

merci ya u bocoup darticles c cool sa sa srai bien ke y viendrais en france met bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://geogeo59200.skyblog.com
benesmg
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 394
Age : 31
Localisation : nantes
Emploi : étudiante
Loisirs : cinema, lecture
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: articles de 2008   Jeu 24 Juil - 14:07

ravie que cela vous plaise Smile
ça me prend quand même du temps de tout traduire et c'est un bon moteur tous vos remerciements pour continuer

_________________
modelsarah - benesmg

mes compliments à sassy-mitchie pour mon kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://modelsarah.blogs.allocine.fr/
geo59200
Passant
Passant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 236
Age : 26
Localisation : tourcoing
Emploi : colegien
Loisirs : sortir et savoir les news sur sassy,ordi
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: articles de 2008   Ven 25 Juil - 0:28

tu est super gentil merci a toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://geogeo59200.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: articles de 2008   

Revenir en haut Aller en bas
 
articles de 2008
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Articles sur les services en ligne personnalisés
» Royal Rumble 2008
» Calvi 6 et 7 juin 2008
» Brest 2008, nous y étions
» 5 Couleurs Iridescent DIOR "Golds" (été 2008)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic' Sarah && Créas :: Sarah Michelle Gellar :: Presse-
Sauter vers: